Ignorer la navigation

Les insectes et autres parasites envahissants à Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord du Québec

Afin de vous aider à identifier les insectes et autres parasites pouvant être présents dans votre environnement à Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord du Québec, nous mettons à votre disposition cette page de référence. Elle vous permettra de faire une première identification, ce qui nous permettra d’être plus efficace lors de notre intervention.

Araignées

Au Canada, les araignées que l’on trouve couramment dans les habitations sont les araignées domestiques, les araignées-loups, les araignées de cave, les dolomèdes et, plus rarement, les veuves noires. On remarque habituellement leur présence dans les pièces, les placards, les boîtes, les crevasses sombres, les sous-sols, les garages et les jardins.

Attagène

Les attagène des tapis mesurent entre 1/8 et 1/4 de pouce de long et ont l'air soit brun foncé soit noir. Leur corps est de forme ovale et ressemble à une coquille. Il est difficile de voir la tête d'un attagène noir adulte d'en haut. Ils consomment fréquemment des matières animales, notamment des poils, de la fourrure, des plumes, des peaux, des cornes, des carcasses et des insectes morts. Les larves infestent couramment les nids d'oiseaux, de rongeurs et d'insectes. Elles se nourrissent également de matières végétales telles que les céréales, les céréales conservées, les noix, les graines, les poivrons de Cayenne et les aliments transformés comme la farine.

Blattes

Les coquerelles (aussi appelées blattes et cafards) sont des insectes nuisibles et il en existe plus de 3 500 espèces dans le monde. La blatte germanique est l’une des espèces de coquerelles les plus fréquemment rencontrées dans les maisons du monde entier. Elle a cependant une nette préférence pour les restaurants, les établissements de transformation des aliments, les chambres d’hôtel et les résidences de soins de longue durée.


Elle mesure entre 1,3 et 1,6 cm (0,51 à 0,52 pouce), sa couleur varie de havane à brun pâle, et son corps présente deux lignes foncées parallèles, lesquelles partent de la tête et se terminent à la marge des ailes. Les coquerelles sont ailées, mais elles sont incapables de voler.


Les coquerelles peuvent contaminer les aliments et transmettre des maladies en marchant et en laissant des excréments sur les aliments ou dans les aires de préparation des aliments après avoir circulé dans des ordures ou des égouts. Les personnes atteintes d’asthme peuvent avoir des réactions indésirables au contact des débris et des excréments de coquerelles.

Cloporte commun

Les cloportes sont une nuisance domestique courante au Canada. En petit nombre, ils ne posent pas vraiment de problème, mais une infestation de cloportes peut devenir difficile à gérer et à arrêter. Bien que les cloportes ne représentent pas un grand risque pour votre santé, une infestation n'est pas une chose agréable à traiter; notre équipe vous aidera à comprendre pourquoi les cloportes apparaissent dans votre maison, ainsi que la manière dont vous pouvez prévenir une infestation.

Cucujide des grains (ou dentelé)

Le cucujide des céréales est un petit insecte au corps long et élancé. Il atteint généralement une longueur de 2,5 à 3,5 mm. Il est de couleur brun foncé ou brun rougeâtre et possède une antenne distinctive à 11 segments. Un petit nombre d'insectes peut rapidement donner lieu à de graves infestations. L'espèce infeste les céréales et une large gamme de denrées alimentaires; elle apparaît fréquemment dans les aliments emballés.

 

En général, ils infestent les grains endommagés et utilisent de petites lésions dans le grain pour l'attaquer. Leur présence dans le grain peut entraîner son rejet.

Dermeste du Lard

Les dermestes du lard sont des parasites courants dans de nombreux sites industriels et commerciaux où des protéines animales sont transformées ou entreposées. Elles peuvent se trouver dans les maisons où elles se nourrissent d'insectes morts ou de carcasses de rongeurs ou d'oiseaux à l'intérieur des murs, dans les greniers, les vides sanitaires et les sous-sols. Les aliments attaqués sont le jambon, le bacon, les viandes, le fromage, le tabac stocké, le poisson séché et les aliments séchés pour animaux de compagnie, ainsi que les peaux, les os et les insectes morts. Ces coléoptères peuvent être utilisés par les musées pour nettoyer la chair et cacher les squelettes d'animaux.

Fourmis brune des champs

Les fourmis brune des champs ont tendance à être plus grosses, mesurant environ trois à neuf millimètres de longueur. Les fourmis des champs peuvent se présenter sous différentes couleurs, du jaunâtre pâle au brun rougeâtre en passant par le noir, ou une combinaison de ces couleurs. Leur corps est segmenté, avec un profil irrégulièrement arrondi sur la face supérieure. Si vous trouvez des fourmis des champs dans votre maison, il y a de fortes chances que vous ayez une infestation à proximité. 

Fourmis de Pavé

Les fourmis de pavés posent des problèmes dans la majeure partie des foyers. Vous pouvez repérer une infestation par les monticules de terre ou de sable qu'elles laissent près de leurs nids. Elles sont souvent visibles dans les fissures des trottoirs ou des pavés. Elles pénètrent souvent dans les maisons par les fissures des fondations ou de la dalle, et mangent pratiquement n'importe quoi.

Guêpes

Les guêpes peuvent injecter un venin dans la peau de leur victime au moyen d’un aiguillon creux situé à l’extrémité de l’abdomen; ces piqûres peuvent être passablement douloureuses. Les espèces de guêpes sociales, c’est-à-dire qui vivent en colonies, sont les plus communes et aussi les plus dangereuses en raison de leur comportement. La guêpe germanique est considérée comme la plus agressive d’entre elles.

Lépisme argenté et thermobie

Le lépisme argenté,aussi appelé poisson d’argent, est couvert d’écailles argentées qui donnent à son corps des reflets métalliques. La thermobie ressemble au lépisme argenté, mais son corps ne brille pas. Elle est grise ou brune avec des bandes formées d’écailles foncées; elle est généralement tachetée de plusieurs marques sombres marbrées de taches plus claires.

Livrées (chenilles)

Les trois espèces de livrées les plus courantes au Canada sont la livrée d’Amérique, la livrée du nord et la livrée des forêts:

 

la livrée des forêts se nourrit des feuilles des arbres à feuillage caduc (dont les feuilles tombent à l’automne) dans plusieurs régions du Canada. Les infestations durent au moins deux ans et se répètent généralement à des intervalles de dix ans ou plus.

les chenilles de la livrée d’Amérique sont velues, d’un noir brunâtre, avec une bande claire le long du dos ainsi que des taches bleues et des lignes jaune-brun sur les côtés. Les papillons adultes sont habituellement brun rougeâtre, parfois teintés de brun et de jaune.

Les chenilles de la livrée du nord ont généralement le dos brun rougeâtre avec une rangée de points bleus entrecoupés de points orange. Leur ventre est plus pâle. Les papillons adultes sont d’un brun tirant vers l’orangé, avec des lignes jaunes sur les ailes.

 

Les chenilles parviennent rarement à tuer l’arbre qu’elles infestent, mais elles peuvent lui infliger des dommages importants et provoquer la chute de presque tout son feuillage. Les arbres dont le feuillage est détruit à répétition risquent d’être affaiblis et plus vulnérables à d’autres facteurs de stress.

Mouches d'intérieur

À la fin de l’hiver et au début du printemps, la présence désagréable de mouches dans un état léthargique à l’intérieur des maisons est souvent remarquée. Les mouches qui infestent ainsi les habitations appartiennent généralement à l’une ou l’autre des trois espèces les plus répandues.

3

  • la pollénie du lombric

  • la mouche faciale

  • la mouche de la viande

Mouches Drosophiles

Contrairement à leurs cousins les guêpes, les araignées et les moustiques, les drosophiles ne piquent ni ne mordent. Le principal risque qu'elles posent pour l'homme est l'exposition aux maladies et aux bactéries que les mouches propagent en se déplaçant dans la maison. Si les drosophiles passent la majeure partie de leur temps à faire fermenter la nourriture, elles font aussi de temps en temps des arrêts sur des assiettes, des couverts, des verres à boire et même des brosses à dents. Bien que vous ne puissiez pas consommer les produits contaminés eux-mêmes, lorsque vous mangez ou buvez de ces objets, vous êtes exposé aux mêmes bactéries que celles que la drosophile a transportées de site en site. 

Moustiques

Les moustiques, communément appelés maringouins, sont de petits insectes piqueurs. Ils sont porteurs de maladies et sont considérés comme un vrai fléau par la plupart des gens.


Les moustiques se développent en eaux stagnantes ou à faible courant. Les larves ne peuvent pas vivre dans les herbes hautes ou les arbustes, mais les adultes peuvent s’y reposer durant le jour.


Les femelles de certaines espèces de moustiques pondent leurs œufs directement à la surface de l’eau, dans un « radeau » de 100 à 400 œufs. Les œufs éclosent environ une journée plus tard sous forme de larves qui font penser à des vers.


Les moustiques mâles se nourrissent exclusivement du nectar des fleurs. Les femelles se nourrissent comme les mâles de nectar, mais elles ont aussi besoin de sang pour produire des œufs. Dans la nature, la plupart des moustiques piquent les animaux qui partagent leur habitat, et non des personnes. Certaines espèces préfèrent les oiseaux, tandis que d’autres ciblent de nombreux autres animaux, y compris les humains.

Perce-oreilles

Les perce-oreilles adultes mesurent environ 1,5 à 2 cm de longueur (0,59 à 0,79 pouce) et leurs antennes sont environ deux fois moins longues. Les perce-oreilles ont un corps allongé et aplati qui est recouvert d’une carapace dure et luisante aux teintes de brun et de rouge. On reconnaît les perce-oreilles à leurs cerques, qui ressemblent à deux pinces fixées à l’extrémité de leur abdomen. Le mâle possède deux gros cerques recourbés, tandis que ceux de la femelle sont plus petits et presque droits. Ces appendices jouent un rôle dans la parade nuptiale et l’accouplement et servent de moyen de défense contre les agresseurs.


Bien qu’ils se nourrissent surtout de matière organique en décomposition, les perce-oreilles agrémentent leur menu de pousses tendres, de feuilles et de fleurs de plantes florales et de légumes, mais aussi, en tant que carnivores, de larves d’insectes, d’œufs de limaces, de pucerons et d’autres ravageurs des jardins. Ils sont même cannibales à l’occasion.

Puces

Les puces sont de petits insectes parasites qui se nourrissent en suçant le sang des mammifères et des oiseaux. Les puces immatures ne mordent pas, mais les puces adultes se nourrissent plusieurs fois par jour.


Les puces ne sont pas seulement gênantes. Les puces sont source d’inconfort et d’irritation tant chez les animaux de compagnie que chez les humains. Les personnes et les animaux qui sont allergiques à la salive des puces souffrent d’éruptions cutanées. Les piqûres de puces sont souvent alignées ou regroupées aux mêmes endroits. Elles peuvent provoquer de l’inflammation et des démangeaisons qui peuvent durer plusieurs semaines.

Punaises de céréales

La punaise velue, qu’on appelle aussi punaise des céréales, est une espèce que l’on rencontre fréquemment dans l’Est du Canada. Ce ravageur se nourrit de la sève des brins d’herbe qui entrent dans la composition des pelouses (les graminées à gazon) au moyen de pièces buccales qui lui permettent de piquer et de sucer.


C’est par temps chaud et sec que les dommages causés par les punaises velues sont les plus visibles. Comme les zones ensoleillées sont généralement les plus atteintes, on peut confondre les ravages de la punaise velue avec les symptômes d’une sécheresse.


À partir du mois de juin, les pelouses ravagées présentent des taches jaunes de forme irrégulière qui s’agrandissent au cours de l’été. Le gazon devient brun et meurt en l’absence de mesures d’intervention. Une grave infestation de punaises velues peut détruire une pelouse en entier.

Pyrale indienne de la farine

La pyrale des armoires ou pyrale indienne de la farine (Plodia interpunctella) est considérée comme le parasite le plus gênant infestant les produits entreposés. Elle s'attaque à tous les produits céréaliers, aux céréales complètes, aux fruits secs, aux aliments pour animaux, aux graines pour oiseaux, au lait en poudre et aux noix. Les dégâts sont causés par les larves qui filent des fils de soie lorsqu'elles se nourrissent et rampent, reliant ainsi les particules d'aliments entre elles. On remarque souvent que les petits papillons de nuit volent en zigzag autour des cuisines et autres espaces intérieurs.

Scolopendres et mille-pattes

Comme les vers, le corps des mille-pattes et des scolopendres comporte de nombreux segments et de multiples pattes. Cela dit, chez les scolopendres, le corps est aplati, et chaque segment porte une seule paire de pattes, alors que chez les mille-pattes, le corps est arrondi et chaque segment est pourvu de deux paires de pattes. Les pattes de la scolopendre sont nettement plus longues que celles du mille-pattes, ce qui lui permet de se déplacer beaucoup plus rapidement. Lorsqu’ils sont dérangés, les mille-pattes se replient sur eux-mêmes, alors que les scolopendres se précipitent vers la cachette la plus proche.


Comme toutes les scolopendres, les scutigères possèdent des glandes à venin situées sous leurs mâchoires, mais leurs piqûres demeurent superficielles, car leurs dards ne percent pas la peau des humains. Dans le pire des cas, l’effet produit est comparable à celui d’une piqûre d’abeille, et les symptômes disparaissent habituellement en quelques heures.

Taupe

Les taupes sont des carnivores terrestres qui préfèrent manger des insectes plutôt que les plantes de votre jardin. Cependant, leurs tunnels souterrains peuvent ruiner votre jardin et votre pelouse et permettre aux autres rongeurs d'accéder facilement à vos plantes.

 

Si vous avez une invasion importante de taupes ou d'autres parasites similaires, cela peut être un signe de problème. Les taupes se trouvent généralement là où le sol est riche en matière organique. Leur présence en nombre anormalement élevé peut être due à une forte population de parasites du sol. Il s'agit donc d'un avertissement que tout ne va pas bien pour la vie du sol.

Tribolium brun de la farine

Les triboliums bruns de la farine sont brillants et de couleur brun rougeâtre, ils ont un corps aplati et de forme ovale et sont ailés. Ils utilisent leurs ailes pour voler sur de courtes distances. Les adultes atteignent une longueur d'environ 1/8 de pouce. Les triboliums bruns de la farine ont des antennes distinctives qui se terminent brusquement en un club élargi à trois segments. Les signes les plus courants d'une invasion de triboliums bruns de la farine dans votre maison sont les suivants : les triboliums bruns de la farine rampent ou volent dans toute la maison, ou sont présents dans la farine ou les produits céréaliers. Vous pouvez également remarquer des trous à l'endroit où ils ont mâché l'emballage de la farine ou d'autres produits céréaliers secs qui sont stockés dans votre cuisine ou votre garde-manger.

Vers blancs

Les vers sont blancs ou jaunâtres, et leur corps en forme de C est charnu et plissé. Leur tête est marron clair ou brune, et ils possèdent six pattes épineuses. Les vers blancs sont assez petits au moment de l’éclosion, mais ils atteignent entre 2 et 4 cm (0,75 à 1,5 pouce) au terme de leur croissance, selon l’espèce.


Les vers blancs se nourrissent des racines de nombreuses plantes, mais ils préfèrent les racines fibreuses des graminées à gazon. Lorsque le système racinaire est détruit, la pelouse se flétrit et devient brune. Les vers blancs se nourrissent aussi des pommes de terre et des carottes cultivées dans les potagers. Ils coupent les principales tiges ou racines du plant sous la surface du sol et creusent des galeries dans les tubercules et les plants fraîchement enracinés.


Source: l’essentiel des informations contenues dans cette page provient de la section santé du site du Gouvernement du Canada. Nous en avons extrait les informations les plus pertinentes afin de construire cet outil de référence.

Des invasions de parasites chez vous? 

Appelez-nous sans plus tarder pour vous débarrasser de ces nuisibles qui détruisent votre quotidien.

Contactez-nous

Abitibi Extermination

1615, 3E Avenue

Val-D'Or, Québec J9P 1V7

 

Téléphone:

1-844-BEBITE (232-4883)

Courriel:

info@abitibiextermination.com

Heures d’ouverture

24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Zone de service

Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord du Québec

Réseaux sociaux

Envoyer à un ami

Envoyer l'URL de cette page à un(e) de vos ami(e)s

Création de

Mention legale